SilentArrow 5 août 13:23

@Luc Laurent Salvador

La phrase en question ne me semble pas particulièrement raciste. Elle n’incite pas à la violence ou à la discrimination envers un groupe humain particulier. Elle n’est que l’expression d’une opinion. Son auteur devrait donc être protégé par les lois garantissant la liberté d’opinion et d’expression.

Le problème, c’est que l’on se doute bien que si le mot « blancs » avait été remplacé par « noirs », « juifs », « arabes » ou autres nuance de gris, la phrase aurait été considérée comme raciste par tous les obsédés victimaires et on aurait entendu un concert de cris de putois.

Mais cette situation est la faute de la population blanche qui se laisse bouffer la laine sur le dos sans oser rien dire


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe