Lynwec 7 août 16:20

En lisant la première phrase de l’article, je me suis interrogé...

« Je suis l’homme le plus honnête du monde. » (Patrick Balkany, le 7 septembre 2013 dans « Salut les Terriens » sur Canal+).

Est-ce une réplique de « La vérité si je mens » ? Ou la marque d’un ego hypertrophié doublé d’un culot monstre ?

La tonalité de l’article dans la première partie exposait les auteurs à l’utilisation du joker dont la personnalité chroniquée ici ne s’était pas privée de l’utiliser .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/hauts-de-seine/levallois-perret/affaire-balkany-j-ai-surtout-impression-qu-on-fait-proces-juifs-apres-guerre-1674405.html

On aurait pu croire, l’espace d’un instant, à un cabinet-conseil devenu percutant, voire journaliste, mais on remet vite les pieds sur Terre à la lecture des lignes suivantes :

" Et pourtant, il y a un côté tellement pitoyable à ce destin qu’il en deviendrait sympathique. C’est tellement gros qu’on le croit naïf avec ses gros sabots, comme un enfant qui n’a pas su résister à mettre les mains dans le pot de confiture, malgré toutes les caméras braquées sur le pot."

Bah oui, faut les comprendre, les époux, ils manquaient de tout, un peu comme le mendiant qui vole un bout de pain parce qu’il n’a pas mangé depuis l’avant-veille .

Excusables, le mot est dit ... Vite, une collecte, les Ukrainiens attendront un peu...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe