SilentArrow 10 août 08:13

@Séraphin Lampion
 

Si on s’en tient à l’étymologie, connaître (l’objet de cet article) c’est «  naître avec  », co-naître.

C’est peut-être une fausse étymologie.

En fait, je crois que ce mot dérive du latin « cognoscere », lui-même formé de « co » (« cum », avec) et de « gnoscere » qui signifie connaître.

En latin, le verbe « gnoscere » admet divers préfixes comme « co », « praeco », « perco ».

Mais le cœur de ces mots est « gnoscere » qui signifie connaître et non naître.

En anglais, le mot « know » ne se laisse pas scinder comme en français le mot « connaître ».

En grec γινώσκω (je connais) qui a donné « gnose », c’est la même racine que « know » ou « gnoscere ».

En espagnol, « conocer » se laisse scinder en « co », comme en français et « nocer » qui vient de « gnoscere ». S’il y avait l’idée de « naître avec », l’espagnol aurait pu choisir le mot « conacer » au lieu de « conocer ».

Bref, je pense que le « naître » de « connaître » en français est une transformation malheureuse de « gnocere » et non de « nasci ».

Mais je peux me tromper. Je ne suis pas linguiste.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe