Clark Kent Séraphin Lampion 10 août 11:06

« En effet, un simple « protectorat » n’offrirait aucune garantie pour les Européens. »

Ce n’est pas ce que ces mêmes « Européens » ont pensé pour le Maroc et la Tunisie où la politique de peuplement n’avait pas été la même. On peut remarquer en passant que pour ces deux pays, contrairement à ce que croyait, Ben Badis, un protectorat n’est pas forcément une « nation démocratique » ou, en tous cas, ce statut ne semble pas y mener automatiquement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe