Buzzcocks 19 septembre 09:52

J’entendais un maire d’un petit village qui avait accueilli une famille Syrienne. Il disait que ses habitants étaient sceptiques et puis finalement la venue d’une famille, d’enfants, avait ravi les villageois. Mais rapidement, le Syrien a trouvé un boulot.... à la ville. Son permis de conduire Syrien étant invalide, il ne pouvait pas s’y rendre, et absence totale de transports en commun dans ce village. Donc la famille est partie habiter Arras.

Bref, sur le papier, c’est sympa mais ça ne marche pas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe