doctorix, complotiste doctorix, complotiste 24 septembre 11:55

Izium : des charniers, vraiment ?

L’Ukraine accuse la Russie d’avoir caché des charniers à Izium. Or ce sont des tombes individualisées par des croix gravées de noms et de dates qui ont été découvertes. La journaliste (Elizabeth Martichoux, TF1, bien sur) passe les images sans s’étonner de la présence de ces croix. Face à cette évidence, Alexander Makogonov est abasourdi : « Je ne sais pas comment vous pouvez croire à la lettre à tout ce que vous montre le régime ukrainien. Il s’agit encore une fois d’une falsification à deux balles, mensongère et propagandiste. La falsification “à la Butcha” avec le même scénario, le même montage qui est ridicule et tellement ignoble. »

Ensuite le porte-parole désigne du doigt les images qui passent pendant l’émission et demande à Elizabeth Martichoux pourquoi les Russes ont posé des croix, si c’est pour cacher un massacre ? En effet, poser des croix n’est pas la meilleure façon de dissimuler un massacre de masse. La réponse est simple, des soldats ukrainiens sont morts au combat et les soldats russes les ont enterrés dignement, allant jusqu’à fabriquer des croix en bois et inscrire les noms. Malgré l’évidence, il sera difficile de retrouver un jour des journalistes à la hauteur, car même avec les yeux ouverts, Élizabeth Martichoux ne voit rien.

https://lemediaen442.fr/izium-alexander-makogonov-porte-parole-de-lambassade-de-russie-remet-en-place-elizabeth-martichoux-journaliste-de-tf1/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe