jjwaDal jjwaDal 2 novembre 2022 22:03

@Gabriel
Durant l’essentiel de notre histoire, nous n’avons pas eu d’autre choix que la résignation à notre « destin », notre vie étant courte et brutale.
La magie et les dieux (démons aussi) était partout, car la santé comme la maladie étaient inexplicables et la possibilité de choisir son destin était un rêve à jamais inaccessibles pour la plupart. On crevait de faim ou de maladies bénignes, souvent dans des combats imbéciles qui existent probablement depuis l’aube des temps, avant d’avoir trop le temps de se poser des questions.
Si on s’en pose, c’est qu’on a le luxe du temps aujourd’hui, des frigos pleins, un toit au dessus de la tête, des structures sociales ne nous obligeant pas en permanence à la vigilance pour assurer notre survie, bref avec un peu de recul, on peut dire qu’on a tout de même beaucoup progressé.
On va connaître des turbulences qui vont nous occasionner quelques problèmes supplémentaires à résoudre, mais hormis guerre nucléaire assez improbable nous en sortirons.
On brûlait vif les « incroyants » à une époque et aujourd’hui on se contente de les virer, les censurer, les diffamer, les « emmerder ». J’y vois un progrès.Voyez que moi aussi je peux rester factuel sans brosser un sombre tableau.
Tout irait bien d’ailleurs si après avoir résolu les problèmes essentiels que l’humanité a affronté pendant des millions d’années on n’en avait pas inventé d’autres dont nous sommes entièrement responsables et qui servent probablement à nous éviter de nous assoupir sur nos lauriers.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe