Yann Esteveny 2 novembre 2022 14:56

Message à Gabriel,

Bel article ! Je me contente de vous répondre sur les points de désaccord les plus importants.

Je vous cite : "Guidés par leurs désirs, atteints d’une irréversible cécité mentale, ils habillent leur ignorance et drapent leurs folies sous le manteau vertueux de la tolérance.". Il n’y a pas de cécité mentale mais le choix de croire avant toute chose et de façon inébranlable que son petit moi est vertueux. Ce premier commandement est le choix de l’orgueil inspiré par le Malin. Il conditionne tous les raisonnements fallacieux suivant.

Il y a un Paradis et un Enfer. Le jugement de Dieu ne se discute pas. Si vous croyez que tout le monde mérite d’aller au Paradis, autant pour vous rester sur la Terre éternellement car vous bénéficierez pour toujours du blé et l’ivraie. A ne pas condamner le Mal, vous vous condamnez vous même et vivez déjà votre propre enfer.

Le sens de la mort de Notre Seigneur Jésus Christ vous échappe complètement. Il y a des nécessités douloureuses pour servir le Bien. Sur ce sujet délicat, il faut mieux que je me taise car le martyr des chrétiens parle pour qui veut entendre.

Respectueusement


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe