LeMerou 19 novembre 08:28

@Yann Esteveny

Bonjour,
Sans être cynique.

Je ne sais pas si l’on peut parler de « neutralisation », tellement l’acceptation de tout est forte de la part du même « peuple » est forte.

Comment gérer 70 millions d’individualités ? Qui ont cependant au fur et à mesure du temps développé un besoin commun.
Celui d’avoir un état providence leur permettant pour la majorité d’avoir une certaine « quiétude », insouciance de vie, la menant aussi avec un certain égoïsme exacerbé par « l’évolution » sociétale.
Finalement la vie de « Mougeon » est belle et si en plus ont la compare à d’autres, ce que régulièrement les médias font, histoire justement de leur rappeler que leur sort est infiniment moins triste que d’autres.

PANEM et CIRCENSES sont toujours d’actualité et le « bon peuple », pour reprendre un terme connu semble si complaire. Bien sûr nous assistons de temps en temps à des mouvements d’humeur. Puis tout retombe.

Bien sûr, il y a des diatribes ça et là, certaines publiques réalisées par des tribuns à la rhétorique parfaitement maîtrisée, frappant par moment un morceau de conscience profondément enfoui sous d’autres préoccupations, d’autres circulant sur l’anonymat des réseaux dits sociaux.
Mais qu’est ce que cela change . RIEN.

Allons droit dans le mur ? Hélas oui, nous le savons empli d’un extraordinaire déni de la réalité. Pourvu que ça dure tel est le crédo.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe