eau-mission eau-mission 21 novembre 13:51

Merci de ce travail.

Ceux qui n’ont pas le courage de participer peuvent néanmoins répandre la conclusion : les services officiels ne font pas l’évaluation du bénéfice/risque de l’option tout ARNm. Et refusent l’accès aux données pour les indépendants qui voudraient le faire.

Je vois qu’ils laissent quand même passer quelques informations bien inquiétantes sur les effets secondaires. Il n’y a vraiment aucun pays fortement injecté, de par le monde, qui fasse la comparaison injectés/non injectés ? Ou des pays voisins ayant suivi des politiques de santé radicalement différente avec ces produits ?

Je crois comprendre que les régions vaccinées au sputnik connaissent moins de surmortalité.

Et surtout : PAS TOUCHE AUX JEUNES !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe