alinea alinea 21 novembre 18:10

Oui, et moi aussi ! ce n’est pas une torture, c’est un combat.

Passez donc votre énergie et votre bonne volonté à lutter contre les élevages en batteries, les abattages ignobles de volailles ou de lapins, les abattoirs où l’humain qui sévit a, forcément, perdu tout sens humain.

Et puis la chasse, à la glu par exemple, macron adore les chasseurs qui l’adorent... on se demande pourquoi.

Et puis les millions de dindes qui vont être abattues, ou qui viennent de l’être ; et les porcs en immeubles de trente étages...je vous jure que c’est plus grave, même si vous ne le voyez pas.Parce que eux, c’est pas un quart d’heure de combat, presque perdu d’office, oui, au bout de quatre ans de belle vie, qu’ils ont, c’est une vie de torture. Des mois de torture incessante.

S’il n’y a plus de corrida, personnellement ça ne me dérangera pas, je ne suis pas aficionada, mais en revanche tous ces bovins qui pendant quatre ans mènent une vie libre dans des espaces gigantesques, n’existeront plus... les Espagnols feront peut-être des fermes aux mille vaches, et vous trouverez ça bien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe