eau-mission eau-mission 24 novembre 09:12

@alinea

Evadons-nous de l’ambiance. Elle est à l’indifférence, on peut dire ce qu’on pense ils y sont indifférents.
Donc le mot « amant » de la VO complétait l’évocation de ce réveil en animalité.
Je sais, tu me l’as dit récemment, ton choix de compagnons qui ensemençaient ton esprit.
Tu nous révèle ici cet amant-dominante, celui avec qui tu jouais au paso-doble, mimant la bête, stimulant son orgueil dominateur, l’incitant à planter en toi sa dague, instrument de sa propre mort. Au diable les jongleurs de mots !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe