paparazzo paparazzo 22 janvier 11:28

L’Allemagne en Europe joue un rôle similaire à celui que joue Israël au moyen : le cheval de Troie des Américains depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Le capital allemand qui avait sacrifié à Hitler son pouvoir politique pour conserver son pouvoir économique menacé par une probable arrivée des communistes au gouvernement a dû faire profil bas à la fin de la seconde guerre mondiale et tout se passe comme si un deal avait été passé entre les puissants intérêts américains (Wall Street) et les grandes familles allemandes (Krupp, etc.) : "vous conservez vos propriétés industrielles (en nous remettant vos meilleurs ingénieurs comme Von Braun) et vous nous laissez assurer notre domination militaire et financière en Europe".

Le processus a été long à monter en puissance, mais il a pris toute sa mesure avec la construction de l’UE qui a fini par fédérer les provinces de l’Empire.

La déclaration de Medvedev ressemble plus à une provocation qu’autre chose. Dans quel but ? Le même que dans une cour de récré : énerver l’adversaire en stimulant son adrénaline, ce qui, le plus souvent, aboutit à une inhibition du bon sens et de la raison, et l’amène donc

à faire des conneries.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe