Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 15:01

Plus surprenant encore, même si dans les faits une majorité d’employeurs américains accordent une dizaine de jours de vacances à leurs employés, la prise de congés est rare. « Même quand les Américains bénéficient de congés payés, ils ne les utilisent pas tous », explique Hannah Sampson du Washington Post, citant même un rapport qualifiant les Etats-Unis de «  no-vacation nation » (la nation zéro vacances). La raison principale ? Le coût des vacances, rédhibitoire pour une majorité de collaborateurs.

 Même phénomène au Japon, mais pour des raisons différentes. Malgré 20 jours de congés payés par an (auxquels s’ajoutent 15 jours fériés), les salariés nippons n’en prennent en moyenne que… 8,8, selon une enquête publiée en 2017 par le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, dévoile nippon.com. Soit, un peu plus qu’une semaine de congé par an. Pourquoi ? Un environnement de travail dissuasif, où les employés ont à cœur d’offrir une image de productivité parfaite. Prendre quelques jours de congés peut être mal vu. « Au Japon, une personne qui travaille jusque tard le soir et sans prendre congé a traditionnellement été considéré comme un employé sérieux et dévoué » affirme le site, tout en précisant que ce modèle est heureusement en train d’évoluer vers davantage d’équilibre travail/vie privée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe