mursili mursili 23 janvier 23:13

@Attila
Arestovitch l’a dit : « Je n’ai plus de responsabilité officielle. »
Dès lors, il s’estime libre de dire ce qu’il pense.

On peut imaginer que la période des standings ovations est en train de se terminer pour Zelenski et que des gens comme Arestovitch se positionnent déjà pour l’après-Zelenski. Quand les USA et la Russie devront négocier la paix, ils auront besoin pour représenter l’Ukraine de dirigeants plus raisonnables que le joueur de piano à queue.
On peut aussi imaginer que des dissensions existent également au sein du gouvernement américain, entre la ligne néo-cons et la ligne plus réaliste du Pentagone.
C’est pourquoi on peut interpréter la démission d’Arestovitch comme le signe que le jusqu’au-boutisme otanien vit également ses dernières heures.
Il est malheureusement également possible que ce soit la déraison qui l’emporte.
J’avoue que j’extrapole beaucoup, mais c’est au moins le mérite d’Arestovitch de susciter ce genre de spéculations.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe