Jonas Jonas 23 janvier 21:57

@Boogie_Five « C’est plutôt le contraire. Vu l’ampleur des dégâts et l’intensification de la guerre dans certaines régions, la fermeture des frontières ne ferait qu’asphyxier les populations qui sont pris en otage par ces régimes et par les bandes armées, islamistes ou non. »

L’ouverture des frontières permet de déverser sans fin une population du tiers-monde en Europe qu’on n’a plus les moyens de gérer. Ça mènera à terme, à la guerre civile.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe