Pascal L 24 janvier 12:55

@samy Levrai
Je ne peux parler que de ce que je connais et en matière de spiritualité, je ne connais bien que le christianisme et l’islam. Ici, le schisme entre catholiques et orthodoxes et important car il a induit le comportement de Kyrill dans son allégeance au pouvoir temporel de Poutine et je ne parle que de l’attitude de Kyrill. 
Les valeurs des chrétiens n’existent que si Jésus, ressuscité et vivant en est le centre. Sans cette référence, l’Eglise n’est qu’un canard à qui on a coupé la tête et qui continue de courir. J’ai beau scruter les paroles de Kyrie, je ne vois pas de référence à l’enseignement de Jésus. Quand aux valeurs de la Russie, il s’agit bien d’un objet vide créé par le pouvoir temporel. Il n’existe aucune valeur commune entre le christianisme et l’islam qui s’est créé contre le christianisme. En islam, le bien n’est que l’obéissance à des lois qui ne respectent même pas les lois que l’on pourrait qualifier de naturelles et qui ont pu inspirer la déclaration des droits de l’homme. Pour un chrétien la valeur centrale est l’amour absolu de Dieu pour l’humanité, amour pour lequel on ne peut répondre que par de l’amour, y compris pour l’humanité. En islam, tuer peut être un bien lorsque le crime est fait pour le développement de l’islam ou pour détruire des non-musulmans. Pour un chrétien, tuer est impossible et il n’existe pas d’exception. 
Je n’ai parlé que des premières citations de Kyrill, mais les dernières soutiennent clairement l’action de la Russie en Ukraine et personne ne peut se prétendre chrétien avec de telles paroles. Ce problème n’a pas échappé aux orthodoxes ukrainiens qui ont fait sécession (un schisme) avec le patriarcat de Moscou. Traiter les Ukrainiens de Nazis est une essentialisation typique des idéologies totalitaires. Il y a donc probablement plus de nazis en Russie qu’en Ukraine. Dans toutes les idéologies, il est nécessaire de définir des ennemis à qui on enlève l’humanité pour mieux les détruire. Les Russes peuvent tuer des nazis mais pas des orthodoxes et les paroles de Kyrie appuient cette idée. N’empêche qu’il y a plus d’orthodoxes que de nazis en Ukraine et Kyril devrait être destitué pour ces paroles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe