jjwaDal jjwaDal 23 janvier 17:08

@Francis, agnotologue
Une hypothèse à laquelle j’ai déjà répondu dans le passé. Elle pratique un amalgame qui ne sert pas sa cause. Bien sûr que la santé de très nombreuses personnes est dégradée par leur environnement au sens large et leurs habitudes de vie. De là à rejeter l’hypothèse virale qui est solide pour cet épisode, il y a un goufre que vous franchissez.
Il serait amusant que Fauci soit sur la sellette pour avoir facilité hors des USA les recherches sur les gains de fonction chez les virus (dont l’existence est avérée pour l’essentiel de la communauté scientifique), alors qu’ils seraient une légende urbaine pour cacher la poussière sous le tapis.
Il y a juste un « business plan » de l’industrie pharmaceutique qui a corrompu et pervertit le système, comme la finance a fini par contrôler tous les garde-fous qui auraient pu l’empêcher de délirer. Si la SEC de Brooksley Born avait pu contrôler les produits dérivés avant 2008, pas de crise économique et pas de fuite en avant éperdue dans la dette pour éviter l’explosion.
Identiquement dans cet épisode.
La relecture du torchon présenté par Pfizer, censé indiquer l’efficacité et l’innocuité de leur produit disait (en double aveugle) que le taux d’effet secondaire sévère ne pouvait être à deux mois inférieur à 1 sur 800. Et à 6 mois et après 2 piqûres de rappel ? Mais personne ne sait, car personne ne va chercher.
Ce n’est pas parce qu’on nous a asséné une évangile ignorant la pratique scientifique, la logique et le principe de précaution durant deux ans, qu’il faut verser dans des hypothèses, à mon sens, farfelues.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe