Nicole Cheverney Nicole Cheverney 23 janvier 16:42

@Octave Lebel,

Bonsoir, en 2019, j’écrivais un livre intitulé « la mort programmée de la Sécurité Sociale », un état des lieux où je faisais la part belle au CNR et particulièrement à Ambroise Croizat qui reste à mon sens, le principal initiateur de cette avancée sociale. Dans cet ouvrage qui m’a demandé des mois de recherche chiffrée, documentée, je mettais aussi en avant le rôle d’une action conjointe gaullistes-communistes, pour la reconstruction de la France, après la deuxième guerre mondiale. 
L’entente cordiale de circonstance ne dura que ce que durent les roses : l’espace de l’année 1945, puisque de Gaulle, en 1946, quittait le navire. 
Pendant 13 ans, de 1946 à 1958, la droite réactionnaire en cheville avec le patronat et les forces de l’argent, n’ont eu de cesse de déstabiliser ce que le CNR s’était évertué à construire. 13 ans nécessaires pour faire revenir de Gaulle. Mais surtout, pour les forces de l’argent, les « initiés », mettre sur le devant de la scène Pompidou le banquier. De Gaulle, jouant le rôle de fusible ;
Et vous ne voyez rien venir après ça ?
Quant à votre réthorique, sachez que quand j’avance un chiffre, il ne sort pas d’un sac de billes. C’est du factuel. 
Par contre, vous listez une suite de domaines industriels et économiques dont vous n’apportez aucunement la preuve de leur exclusive française, d’une part, ni en chiffres, ni en pourcentages ? 
D’autre part, vous balancez un lien Wikipedia. Un peu insuffisant comme démonstration ? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe