Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 08:05

Les néchiffes et la prison numérique

 

Le dieu baleine

« Dans un avenir très éloigné, l’humanité a conquis la surface entière de la Terre. Elle s’est transformée et divisée en deux espèces.

« D’un côté, les Néchiffes à quatre orteils qui habitent d’immenses cités fourmilières où ils mènent sous terre une existence programmée d’hommes-insectes. Ils sont plus de trois trillions. Les Agrimaches cultivent pour eux les champs et ont éliminé toute forme de vie inutile.

« De l’autre, les Broncos, libres, affamés, traqués comme des parasites par les chasseurs Néchiffes. Ils ne sont plus qu’une poignée, errant à la surface, pillant les récoltes. Ce sont les humains sauvages à cinq orteils.

« Mais les humains sauvages et les renégats des cités s’efforcent en toute innocence de maintenir les anciennes valeurs de l’humanité. Avec d’étranges alliés comme le Rorqual Maru, un navire robot qui a la nostalgie des grandes pêches d’antan... Ou comme Trilobite, le petit cyber sentimental.

Déjà, l’humanité s’estompe... »

 

Complotiste la SF ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe