Octave Lebel Octave Lebel 24 janvier 18:42

Du bon usage de l’horoscope.

Merci pour cet article très attrayant et très instructif. Je ne résiste pas à une petite fantaisie.

Peu importe le type d’horoscope.

▪ En fait il faut lire chaque fois que vous avez le temps ou l’envie la totalité des prédictions pour tous les signes. Du jour, de la semaine, du mois comme cela vous chante ou vous convient. Selon vos besoins ou votre bon plaisir.

▪ Puis dans chacun choisir ou retenir ce qui vous convient, ce qui vous semble souhaitable ou accessible ou enviable et désirable ou surprenant, comme vous voulez.

▪ Et puis pensez alors à voir ce que vous pourriez faire tout en vous occupant (sérieusement ou pas, cela ne nous regarde pas) de vos affaires pour que quelque chose se passe en lien avec ce qui vous a distrait un temps qui vous serait favorable. A noter, cette étape est facultative. Comme les autres d’ailleurs.

▪ Ensuite, la période écoulée, vos pouvez réfléchir à ce qui s’est passé, selon l’angle que vous voulez, pour entrevoir où sont vos petites ou grandes réussites par exemple. Ou pensez aussi que décidément la vie nous réserve bien des surprises grandes ou petites dont il s’agit de s’accommoder comme on peut en n’oubliant pas de pédaler pour garder l’équilibre.

 

Cela apparaît un peu loufoque. En groupe cela peut être amusant. Mais il y a quand même un arrière-fond qui renvoie à la conception des horoscopes. En fait ce sont des typologies empiriques (issues de culture qui les ont fait naître) de types humains (ou animistes) comme plus tard la psychologie naissant en tant que discipline scientifique en produira par exemple à partir des méthodes multifactorielles ou d’une théorie de référence qui se veut explicative des comportements humains. Tout cela est porté par la volonté et le besoin de comprendre, classer, prévoir, influencer, rêver, aider autrui ou le dominer, gagner sa vie aussi. Inutile de dire que la psychologie et ses fondements scientifiques sont encore un immense champ à défricher. Avec une frontière à la fois épistémologique et éthique. On ne peut réduire un être humain à un objet scientifique.

Je pense aussi que l’étude de l’astrologie ne peut se passer des apports de l’anthropologie qui est une discipline en pleine effervescence. Sans oublier la poésie, les arts et la rigolade.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_types_psychologiques

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalit%C3%A9

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropologie

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe