Durand Durand 1er février 2023 21:16

@Mervis Nocteau

C’est une belle histoire de belles histoires qui s’entrelacent. J’ai beaucoup apprécié la gasconne.

”Geber”, un patronyme hongrois, était le nom de jeune-fille de mon arrière grand-mère maternelle, née milieu 19eme dans le Val d’Aran, certes espagnol mais dont la langue, l’aranais, n’est autre que le gascon du luchonnais et plus largement du Comminges.

Une complexité familiale avec parfois, traversant le masque du devoir-paraître de l’étranger jamais tout-à-fait integré, des éclairs d’autres cieux, d’autres dieux. Je cherche.

..

..

..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe