Octave Lebel Octave Lebel 20 mars 2023 23:50

@Eric F

. Vous pourriez développer, je ne comprends pas ce que vous désignez ici. Evitons les malentendus. Même chose concernant le « souverainisme social ».

« Mais, vous avez pu relever que je suis en froid avec l’approche minoritariste (évitons les anglicismes) et la culture de l’excuse, actons de notre désaccord sur ce point. »

. JLM a dit pas une voix à MLP après consultation de la plateforme des soutiens quand des manipulateurs et des opportunistes chantaient y compris ici le refrain de l’union sacrée ce qui était prendre nos concitoyens pour des idiots en omettant de dire qu’en réalité MLP n’avait en guise de programme que des mesures circonstancielles inspirées d’enquêtes d’opinion à visée électoraliste et pas non plus d’analyse de fond de la situation du pays ni de véritables engagements structurels. Chacun a pu voir qu’elle n’avait pas grand-chose à dire. Surfer sur l’impopularité de Macron a ses limites. Voter pour des démagogues de droite ou de gauche, nous avons largement assez donné. Ce qui s’est passé ensuite, avec l’avancée de la NUPES, le soutien intéressé au profit du RN de LREM et LR au second tour puis le constat de la nature des votes communs LREM, LR,RN ici et au parlement européen a confirmé la justesse de cette position. Ma position était l’abstention comme en 2002 et 2017 comme je l’ai écrit dans un article même si je peux comprendre que d’autres aient pu apprécier la situation différemment et qu’ils avaient besoin d’une expérience à faire. De toute façon, le poids des votes LFI (- de 6% du total des votes) n’a pas fait la différence.

. Dans les médias, Macron surreprésenté certes, suivi de l’extrême-droite surreprésentée puis LFI sous-représentée comme à chaque fois ce qui fait de sa réussite (400 000 voix ont manqué) une performance en soi et un déni de plus de démocratie.

 

. Mélenchon est brillant certes mais surtout parce qu’il a fourni un travail conséquent et produit une analyse en profondeur de la situation (c’est l’expérience d’une vie), qu’il s’est enrichi des compétences disponibles sur tous les grands sujets et qu’il a compris comme bien d’autres que les solutions sont du côté de la mobilisation de l’intelligence collective et d’un authentique fonctionnement démocratique indispensable pour que les dirigeants soient responsables devant le pays et au service de l’intérêt général. LFI a besoin de toutes les forces politiques du pays qui poursuivent dans ce sens et réciproquement parce que le moteur c’est l’alliance de l’intelligence collective et la démocratie. La NUPES est l’embryon de cette dynamique.

Sur la situation électorale, le plus grand danger est l’abstention par ce que cela signifie comme affaiblissement de la citoyenneté qui laisse le champ libre à tous les aventuriers de la politique et notre pays en situation de fragilité sur le plan intérieur et international. Cela signe notre impuissance politique et démocratique et appelle une mise à plat de nos institutions. On voit bien qui a intérêt à freiner des 4 fers.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe