Hervé Hum Hervé Hum 19 août 2023 10:57

@Boogie_Five

Karl Popper n’était pas à l’abri de dire des conneries, mais ici, c’est toi qui l’interprète mal, car toute hypothèse scientifique n’est pas basée sur le principe de réfutation, mais de causalité. Supprime la causalité d’une hypothèse scientifique et tu n’aura alors plus aucun moyen de réfutation car tu es dans la face imaginaire de l’Univers où la notion de réfutation n’a aucun sens.

La réfutabilité étant un moyen pour vérifier si l’hypothèse scientifique se vérifie dans la réalité, qui obéit à la causalité mais où Popper part du principe que l’humain ne connaît pas dans son intégralité la causalité ou la réalité et que donc le seul moyen pour vérifier si l’hypothèse ne relève pas du seul imaginaire est d’en faire l’observation physique.

Sinon, relis toi, la responsabilité et sa face opposée qu’est l’irresponsabilité (les deux sont intriquées, évoquer l’un c’est penser à l’autre), est bien au coeur de ton article, c’est même elle qui est la raison de la faillite de l’ordre patriarcal et capitaliste, ce que mon article soutiens aussi, mais pas tant comme faillite, sinon comme limite à répondre à l’évolution environnementale qui impose d’elle même ses propres moyens. J’ai écris un article là dessus, montrant que si jusqu’à présent (sous l’ordre patriarcal) l’environnement ouvert « justifiait » la compétition, l’avènement d’un environnement fermé en raison de la mondialisation exige la coopération comme ordre premier de l’organisation sociale. Donc, où le rapport intérieur/extérieur est encore fondamental. En fait, il l’est partout. Mais cela abonde ton propos et ne le contredit donc pas !

Mais plutôt que d’abonder dans le même sens ou de porter la contradiction, tu fais dans l’inversion accusatoire, prétendant que c’est moi qui ne veux pas débattre pour motiver le fait que tu ne porte pas la contradiction. Pourquoi cela ?

La dialectique ne peut pas échapper à la causalité dès lors où elle se propose de parler de la réalité, c’est strictement impossible. Par contre, si elle porte sur l’imaginaire, alors elle n’a que faire de la causalité. Sauf que le prix de l’imaginaire est la solitude de l’être et son incapacité à communiquer avec autrui. Bon, c’est plus « subtil » mais comme tu l’écris, ce n’est pas le sujet de l’article.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe