Lynwec 16 novembre 2023 09:11

L’auteur a omis, dans son étude, de consacrer un paragraphe conséquent aux difficultés des bijoutiers, contraints d’effectuer des longues recherches pour sélectionner les bijoux les plus adaptés et éviter à l’usager tout risque de pertes...

Imaginez : comment faire le tri entre les bijoux normaux (qu’on perd donc facilement car ils ne tiennent pas en place) et la catégorie requise, de nos jours, les bijoux, c’est dentaire...

Bon, je vais me recoucher, surchauffe, là...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe