LeMerou 5 décembre 2023 07:19

@Michel DROUET

Bonjour, 
La relation élus/citoyens, a répondu à une demande de l’époque, correspondant à un modèle sociétal sans vision d’avenir. Leur jeter la pierre est aisée après coup. J’exclu de mes propos l’irraisonnable « urbanisation » dans des zones à « risques ». 
C’est vrai qu’il est doux le matin d’ouvrir ses fenêtres et de sentir l’air marin envahir la pièce, ou bien écouter le doux écoulement de la rivière.. lol

L’idée même de vivre sur son lopin de terre est le propre de l’humain depuis des lustres, la notion de territoire ! Bon pour certains le territoire se résume aux grottes, les espaces verts ne les intéressent que peu.

La vie idéale dans les métropoles, telle qu’elle est présentée, est absurde, l’humain n’appartient pas à la famille des léporidés, (Il est à noter toutefois, que dans le schéma global, pour une certaine catégorie de la population, l’idée même quelle puisse vivre comme cela, n’a jamais choqué personne).

La vie les uns sur les autres est tellement idéale que des que l’occasion se présente, ces fameux « métropolitains » heureux cherchent à vivre pendant leur période liberté sur le lopin de terre des autres, partout dans le Pays ou dans le monde. S’extasiant l’espace d’un instant, les jalousant, puis les accusant de tout les maux ensuite, dès leur retour dans les grottes 

C’est plutôt la « centralisation » à outrance qui pose problème, certes elle est économiquement rentable pour certains, apportant aussi d’autres intérêts plus vils, comme le contrôle plus aisé. Il est plus facile de « gérer » 80% de la population sur 20% du territoire que l’inverse. Bref le modèle n’est plus viable, encore moins avec l’U.E. telle qu’elle est.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe