Pascal L 5 décembre 2023 12:14

Il y a quelques jours, je regardais les photos aériennes de Damas. Sur ces photos, on voit des quartiers entiers réduits à un amas de pierres tandis que d’autres sont bien préservés. Encore des musulmans qui sont les cibles, mais là, les bombes ne sont pas israéliennes ni même américaines. Les seuls qui pouvaient bombarder ainsi Damas sont le gouvernement Syrien assistés par les avions russes. Les quartiers du gouvernement et les quartiers tenus par les milices d’Assad n’ont pas été touchés. On voit bien sur les photos comment les grandes avenues délimitent les quartiers détruits de façon systématique. C’étaient des quartiers populaires.

Globalement, les peuples n’ont jamais compté pour les classes dirigeantes. Nous pouvons en souffrir en occident, mais ce n’est rien avec ce qui se passe dans les pays islamiques. Nous savons qu’en théorie, le musulman ne doit pas tuer un autre musulman, mais ce n’est que la théorie car la violence est déjà introduite par le Coran. De toutes façons, tous prétendent avoir le véritable islam et traitent les autres d’apostasie, et le Coran prévoit le plus dur des châtiments pour les apostats. Les quartiers détruits étaient principalement sunnites alors que Assad est alaouite.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe