Legestr glaz Legestr glaz 13 février 11:06

@Fergus

Et je vous confirme mes propos en vous proposant le principe d’action des phagocytes, que personne ne peut contester, dans la circulation sanguine.

.... « L’exemple le plus pertinent du rôle physiologique des »espèces réactives à l’oxygène« -ERO- est celui de la défense antimicrobienne (bactéricidie dépendante de l’oxygène) qui fait intervenir trois systèmes enzymatiques pour la formation d’ERO et d’ERA (espèces réactives de l’azote).


Juste après la phagocytose du pathogène, les phagocytes augmentent considérablement leur consommation d’oxygène et passent d’un état quiescent à un état activé. L’oxygène est réduit par la NOX2 phagocytaire en radical superoxyde O2•−, qui est lui même bactéricide, et par formation d’autres espèces comme le peroxyde d’hydrogène (H2O2).


H2O2, à son tour, en présence de métaux de transition, peut donner naissance au puissant radical hydroxyle •OH. En parallèle, les myéloperoxydases (MPO), en milieu acide, catalysent l’oxydation des ions halogénures par H2O2 pour former l’acide hypochloreux (HOCl). »... 


Je vous signale, Fergus, que l’H2O2 est l’équivalent « de l’eau oxygénée » et que l’HOCl est l’équivalent de « l’eau de Javel ». Ce sont d’ailleurs, ces molécules qui sont utilisées pour désinfecter les surfaces, en dehors de l’être humain. 

Et tous les vaccins du monde n’ont strictement aucune action sur la production de l’H202 et du HOCl ni sur l’action des phagocytes. C’est un « fantasme délirant » de le penser. 








Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe