Seth 2 juin 13:36

@pierre

Hallstein n’était pas membre du Parti national-socialiste ni du Sturmabteilung21. Il était en revanche, à l’instar de beaucoup d’autres juristes22, membre de diverses organisations professionnelles prises en mains par le régime nazi23 telles que l’Association national-socialiste des enseignants (Nationalsozialistischer Lehrerbund), l’Association des juristes nationaux-socialistes (Nationalsozialistischer Rechtswahrerbund), l’Association allemande national-socialiste des maîtres de Conférence (Nationalsozialistischer Deutscher Dozentenbund) et l’Association national-socialiste de protection des civils face aux raids aériens (Nationalsozialistischer Luftschutzbund)22. Cette appartenance résulte de la prise de contrôle par le régime nazi des associations professionnelles et civiques lors de la Gleichschaltung (« mise au pas » ou « alignement »). De ce fait, la simple appartenance à une association professionnelle signifiait qu’il était membre d’une association contrôlée par le régime nazi24.

A part ça il n’était pas nazi ; d’ailleurs il est bien connu que les Allemands n’étaient pas nazi à part bien sûr Hitler et ses proches et que ce n’était pas de leur faute si certains faisaient partie d’organisations pro-nazi. smiley

Tout comme le gouvernement de Adenauer pullulait d’« ex-nazi ».

Et puis il a aussi eu Waldheim à la tête de l’onu. smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe