véronique 3 juin 09:40
  • @Seth

Le plébiscite de 1934 n’a pas vraiment de valeur puisque la dictature était déjà installée. De plus on peut facilement admettre que les allemands de l’époque ont été abusés. Très forte crise économique, taux de chômage élevé, discours sur le traité de Versailles... il ne faut pas oublier qu’en 1934, la guerre n’avait pas encore commencé, et qu’il n’y avait pas encore de génocide. Il y avait les lois anti-juives et la chasse aux communistes, mais dejà on a pu éprouver nous-mèmes récemment les capacités d’acceptation de la population face à des mesures très coercitives. Et puis comme je l’ai lu dans un livre très intéressant sur la société allemande durant le nazisme, les pouvoirs publics avaient pris soin d’intégrer dans leurs lois antisémites un certain nombre d’exceptions, ce qui au yeux des allemands rendait les choses plus acceptables (ça pourrait être pire).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe