Philippe Vassé Philippe Vassé 8 juillet 2007 12:11

Bonjour,

Je ne partage pas votre pessimisme quelque peu « localiste » (au sens qu’en France, ces dossiers restent souvent sans conclusion publique) dans cette affaire. Les Taiwanais ne veulent, comme je l’ai dit,que reprendre ce qui leur appartient, c’est naturel et clair.

A Taiwan, les corrompus vont en prison, y compris lorsqu’ils sont proches du ou au pouvoir ! On en a eu quelaues exemples tout frais autour du Chef de l’Etat taiwanais ( son ancien directeur de cabinet et son gendre sont en prison pour...corruption) et la Justice taiwanaise a fait son travail avec efficience dans leurs « affaires » !

Ceci dit, le dossier « Lafayette » concerne, il est vrai, des citoyens de France, mais c’est un dossier international, qui est surtout soumis, pour son avenir, aux questions politiques taiwanaises, et qui est suivi par un Juge suisse.

Je pensais avoir rendu clair ce point essentiel. Pour faire simple, les interactions dans cette affaire sont multiples et la France n’est pas le centre du monde, ni le centre d’action dans ce dossier.

On peut estimer que si les Taiwanais retrouvent leur argent ( et on en prend le chemin, ce sera une chose positive et un exemple sain autant que moral pour des affaires similaires : les « corrompus » auront rendu l’argent !!!

N’est-ce pas l’essentiel ici ?

Bien cordialement,


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe