Voltaire Voltaire 18 juillet 2007 12:16

Excellente analyse.

IL me semble tout à fait normal que ce devoir de réserve des fonctionnaires territoriaux soit maintenu lors de campagnes locales. D’autant que les DGS sont des postes éminemment politiques (en tout cas dans les grandes villes).

Ce rôle de coach est très important, les nouveaux élus ayant une faible connaissance des rouages administratifs complexes de notre système particulièrement compliqué.

Mon expérience est que, si les directeurs généraux sont effectivement nommés de façon politique, la plupart des directeurs et échelons inférieurs conservent une neutralité politique tout à fait louable. Et jouent un rôle crucial vis à vis d’élus pas toujours au niveau et qui attrapent souvent la grosse tête de par leur mandat...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe