Avatar 26 juillet 2007 12:48

Droit de réponse au lieutenant-colonel victime de lui-même :

Emile Mourey,

Vous me citez, dans votre commentaire jaloux et haineux ci-dessus.

Pour le lecteur ne connaissant pas « l’affaire Mourey/Adama », il faut avoir le courage de lire les nombreux commentaires citoyens qui vous ont tous les deux remis à votre place :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=27009

Comme vous le soulignez dans votre post-scriptum, vous avez encore écrit n’importe quoi afin d’essayer une fois de plus de tromper les lecteurs les plus crédules...

Je ne connaissais pas Mr Vassé.

En fait, c’est sur votre fil et à cause des procédés vichystes D’ADAMA, votre fidèle ami, que je me suis interessé à cet auteur et à ses démêlés judiciaires avec la ville d’Asnières.

Procédés vichystes constitant en une dénonciation public de faits jugés à l’encontre ou en faveur de Mr Vassé et de son association, que vous avez soutenus.

Le lecteur recherchant l’objectivité peut faire comme nous et faire ses propres recherches sur internet ou ailleurs concernant les litiges l’ayant opposés à la mairie d’Asnières.

C’est ce que nous avons fait tous les deux mais en faisant une analyse bien différente...

Je vous reproche, en tant qu’auteur, de ne pas avoir dénoncé publiquement les méthodes pétainistes D’Adama et même de les avoir entretenues...

D’autant que j’avais signalé publiquement qu’Adama copiait/collait sa dénonciation sous toutes les déclarations récentes de Vassé...

Vous croyiez ainsi récupérer le peu de crédit qui vous restait après votre article sur « l’historicité des évangiles » smiley.

Article que je n’ai d’ailleurs pas commenté dans le fond, vous pouvez vérifier...

Et c’est tout l’inverse que vous avez récolté.

Vous avez été entrainé dans votre chute par Adama qui croyait ainsi vous venir en aide...

La lettre finale que vous avez envoyé pour dénoncer vos détracteurs (vrais historiens et archéologues, eux...) au ministère de la Culture, a fini de vous enterrer....

Moralité de cette histoire :

Vous fûtes d’abord victime d’Adama, puis de vous-même.

Mais cela aura eu le mérite de faire connaitre à tous et à jamais vos « qualités » smiley respectives...

Cordialement et compassionnellement...

Avatar


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe