armand armand 14 septembre 2007 18:29

Gazi,

Pour le coup vous seriez sans doute déçu ! Sans parler des prix qui sont quasi-parisiens. Restent les petites rues de Cihangir, et même boboisé à l’extrême, le quartier d’Asmalimescit près du Tünel (et chanté par la romancière à la mode Elif Safak) est charmant.

Quant aux vieux vapeurs, si vous voulez sombrer dans la nostalgie, reportez-vous au dernier Orhan Pamuk sur Istanbul. Celui qu’il empruntait dans sa jeunesse était équipé de deux moteurs récupéré sur le yacht du Bey de Tunis ! üzün !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe