claude claude 16 septembre 2007 01:42

@ kingofshifumi,

en tant que mère, je n’approuve pas la manière qu’ont certaines pré-ados de se balader le ventre à l’air et avec un semblant de jupette.

mais qui est responsable ? certainement pas ces gamines de 12 ans, fans de britney spears ou de toute autre starlette du show-bizz... mais où sont les parents qui leur permettent de s’accoutrer de la sorte ??! a chaque âge ses plaisirs, et il est dommage de vouloir singer les « grands » et de sauter des étapes de la vie. c’est aux parents à leur apprendre canaliser leurs désirs : cela s’appelle « l’éducation ».

là où je m’oppose fortement à vos arguments, c’est dans la mesure où vous semblez dire que ces gamines sont responsables des pulsions des pédocriminels. rien n’est plus faux ! ces déviants n’ont pas besoin de raison pour passer à l’acte ! comme les violeurs, il s’attachent à la satisfaction immédiate de leurs envies et leur victime, court vêtue ou non, n’est qu’un objet d’assouvissement. smiley smiley

il faut que les hommes apprennent à dominer leurs pulsions et rangent les instincts de chasseur au fond du placard. il ne peuvent indéfiniment en rejeter la faute sur leur victimes.

vous écrivez « (...)Vous pouvez trouver que c’est un signe de modernité que de pouvoir se vêtir ou se dévêtir à sa guise, de voir du sexe dans bien des publicités et d’une manière générale dans les images qui nous entourent ; moi pas. Je pense qu’au contraire cette surenchère ce la chair conduit à des frustrations et à des excès, et que sur ce point là nous devrions être plus à l’écoute des gens (pas seulement musulmans) qui vivent avec un peu plus de pudeur et qui prônent une plus grande austérité. Sans tomber dans la chasteté et la pudibonderie forcément, et sans réciter la vieille antienne »c’était mieux avant« . (...) »"

ce n’est pas vrai, les hommes du début du XX° siècle fantasmaient sur les chevilles des femmes, car elle leur était cachées. combien d’ados boutonneux des années 50 ant eu leurs premiers émois, en feuilletant les pages lingerie du catalogue de la redoute ??? smiley

et laissez les femmes s’éclater avec leurs sex-toys ! ce n’est pas parce que l’idée de leur utilisation vous fait rougir jusque derrière les oreilles (fantasme... vous avez dit fantasme, mon cher confrère... comme c’est fantasme...), que l’on a une sexualité dévoyée ! cela ne vous regarde pas ! cela tient de la sphère intime !!! laissez les femmes vivrent leur vie amoureuse comme elles l’entendent, car personne, hormis nous, n’est mieux placée pour savoir comment avoir le maximum de plaisir... qu’est que c’est que ces affirmations à l’emporte-pièce sur le « manuel du parfait savoir-vivre une »saine« sexualité en tant que femme » !!! smiley smiley

femme ou putain, le choix est restreint à vos yeux. vos préjugés et vos convictions, ont rendu des générations de femmes frigides et frustrées, les privant de sensations au nom de la « morale ». smiley smiley smiley

si le nombril des ados et les sex-toys vous dérangent, à votre place, je me poserait des questions sur ma libido...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe