Zalka Zalka 11 octobre 2007 15:35

Le problème avec les flics, c’est que même avec 100 témoins civils, le témoignage contraire d’un policier aura toujours plus de poids. Ajoutez à cela le corporatisme crétin en vogue (la police n’en a pas l’exclusivité, mais c’est bien plus dramatique chez au vu de leurs responsabilités), et on comprendra l’impopularité des flics.

Précision : aucun des camps ne fait dans la dentelle lorsqu’il s’agit de « juger » l’autre. Comment faire la différence entre une « caillera » et un simple « jeune » dans une cité ? Pas moyen : ils s’habillent pareil, écoutent la même chose. Du coup, les flics sont odieux avec ceux qui ne le méritent pas. Dans le sens inverse, pas moyen de faire la différence entre un flic « sympa » et un connard. Du coup tout les flics sont pris à partie.

L’ensemble des deux est un engrenage terrible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe