Spartakus FreeMann 16 novembre 2007 21:42

Je regrette mais on ne fait pas l’histoire à partir de la traduction française d’un original hébreu. Point donc d’exclusive linguistique mais une simple démarche conséquente.

Ma réponse porte peut-être une confusion sur son objet ? Je veux signifier que l’on ne peut tirer de conclusions définitives d’un texte dont on ne connaît pas l’original. Donc, dire « Moïse est l’auteur de ce texte » alors que l’on ne peut décrypter ce texte dans sa source, n’apporte rien à une démarche objective et contradictoire. En ce sens, il ne s’agit ici que de l’exégèse d’un texte, ni plus ni moins...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe