Asp Explorer Asp Explorer 22 novembre 2007 07:51

Langue en déclin ? C’est la première fois que je vois une courbe qui part de zéro pour aller jusqu’à 1 à 2 millions qualifiée de descendante !

Oui, et c’est pour ça que j’ai dit « depuis un siècle », c’est à dire depuis les années 1900. A cette époque, un congrès mondial d’espéranto pouvait rassembler plus de 4000 participants, de nos jours, le même congrès ne qui rassemble péniblement 2000 pékins est qualifié de « grand succès » par celui-qui-pense-par-là-où-je-trouve-mon-inspiration. Alors que dans le même temps :

  1. La population humaine a triplé
  2. L’avion a remplacé le paquebot, va plus vite et pour moins cher
  3. Les congés payés se sont généralisés
  4. La publicité du congrès peut être faite plus largement grâce aux nouveaux moyens de communication

Toutes circonstances qui normalement auraient dû favoriser l’affluence. En outre, les « 1 à 2 millions » d’espérantistes sont des chiffres farfelus qui circulent dans les milieux espérantistes, mais que les rares (car le sujet intéresse peu) études sérieuses sur le sujet, faites par échantillonnage sur une ville et par extrapolations du nombre d’adhérents à des associations indiquent qu’il doit y avoir, de par le monde entre 100000 et 500000 espérantistes actifs. En tout cas, sur le web francophone, il n’y en a pas plus d’une douzaine, toujours les mêmes.

Et comment expliquer ce déclin ? Alors il y a la théorie Masson, qui dit que c’est à cause d’ignobles persécutions menées par Staline et les nazis, suivies d’ignobles persécutions menées par les états occidentaux destinées à promouvoir la suprématie de l’anglais (ignobles persécutions = ne pas instaurer l’apprentissage obligatoire de l’espéranto dans les écoles). Mais depuis l’invention de le l’internet mondial du monde du web 2.0, il y a un regain incroyable, youpie !

Et puis il y a la théorie Asp, qui dit que l’espéranto, ça ne sert pas à grand chose dans le monde moderne, puisque, n’en déplaise aux psycho-rigides et adorateurs de vieilles lunes, force nous est de constater que l’anglais fait le boulot.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe