seespan 19 novembre 2007 22:16

@ maelarchat

Les problemes de comprehension sont plus pour les non natifs.

Ensuite l’anglais est plus preçis que le français qui est a son tour plus précis que le japonais ou le thai mais beaucoup moins que l’esperanto et encore moins que le lojban.

Ensuite pour le niveau moyen en anglais voir un non natif capable de tenir une conversation courante sur differents sujets est chose rare en françe et rarissime dans les pays d’asie. A la fac on avait un seul prof qui en etait capable il avait passé trois ans au canada. Pour les autres lire un article scientifique sur un sujet preçis oui, ecrire un article peniblement avec correction. Parler en dehors d’un texte apris pour une conference niveau quasi nulle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe