JL JL 19 novembre 2007 15:06

Une question anodine : pourquoi dit-on toujours l’assassin présumé du préfet Erignac, et non pas comme c’est la coutume, le meurtrier présumé ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe