Pierredantan Pierredantan 27 novembre 2007 09:11

Une idée pour aider à changer

Quelqu’un a écrit plus haut que si l’on voulait qu’il n’y ait plus de piratage il fallait supprimer l’internet. Je pense que c’est vrai. Nous assistons à un changement majeur, quasiment un changement de culture. La manière dont la musique est diffusée a déjà changé, que vous le vouliez ou non. Il est bien plus facile de télécharger illégalement que d’acheter, au malheur des bénéficiaires actuels.

Trouvons donc des idées.

J’en ai une : avez vous remarqué qu’il existe une différence entre un album piraté et un CD acheté légalement ? Dans le cas de l’album piraté, il n’y a pas de transfert physique, pas de joie de posséder un bel album, et son livret et au dela aucune possibilité de se « vanter » d’avoir dépensé de l’argent à l’acquérir.

Tous les professionnels du marketing connaissent ce comportement très humain qui consiste à montrer sa capacité à dépenser pour acquérir un statut au sein de la société. BMW, Sony, Rolex etc. l’ont bien compris et vous vendent à prix d’or ce que vous pourrez acquérir à des prix infiniment moins elevés chez d’autres, mais sans aucun prestige social.

Je pense que c’est une piste. Moi je serai assez d’accord pour acheter -payer donc- par exemple, le livret, pour peu qu’il soit de qualité, dans le cas de la musique que j’aime. Je vois des gamins qui achètent le CD qu’ils avaient piraté parce qu’à l’intérieur du CD légal, il y a un poster de leur idole...

L’idée de faire payer la musique est à mon avis morte - pour toutjours. Alors pourquoi ne pas profiter de cette opportunité de changement et amorcer un nouveau modèle ? Encourager le pirate à dépenser son argent, mais autrement : lui faire acheter le livret, la jaquette ou bien une preuve de son achat dont il puisse se prévaloir en société ?

Le laisser pirater à l’envie, après tout si certains veulent à titre gratuit distribuer de la musique d’autres à leur frais, qui s’en plaindra ? autant les laisser faire. Mais encourager le pirate à venir se racheter sur le site du marchand en échange, non pas d’une galette, mais d’un signe de reconnaissance matériel et transférable du vendeur à l’acheteur. J’en connais plein qui diront que cela ne marchera pas. Je n’en serais pas si sûr.

A méditer


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe