ernst 12 décembre 2007 18:10

Les pleurs du Paradis perdu !... Vous avez fait en sorte de tuer Dieu au siècle passé, de bafouer les calotins, les talas, . Non que je regrette les bigots, mais la disparition de la Force supérieure et aimante qui donnait forme à notre monde.À tort ou à raison. Et vous voilà avec votre feuille de vigne sur le bas ventre à pleurnicher que c’est pas juste et que c’est la faute aux autres. Non, mes bons messieurs, c’est de VOTRE faute. Alors , puiqu’il vous reste, à défaut de claivoyance, un zeste de nostalgie, faites en sorte de reprendre la barre de vos destins. La solution ?...la Démocratie directe. Dans le pire des cas, si vos idées ne séduisent pas la majorité, vous conserverez l’honneur de ne pas avoir adhéré à un projet politique.Mais au moins, battez vous !...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe