Traroth Traroth 17 décembre 2007 17:40

Là n’est pas la question. Le problème, c’est justement que ceux qui y étaient ont dit que ce n’était pas Colonna, et que ceux qui ont avoué et ont été condamné, qui avaient initialement dit que Colonna était coupable, se sont rétractés en disant que la police les avait poussé à le dire et que des policiers ont reconnu avoir parlé de Colonna en premier. Mais bien sûr, comme les médias l’ont répété à merci, « les rétractations n’ont pas été très convaincantes ». On a donc condamné Colonna à cause du ton de la voix des condamnés. Enocre plus fort que Dills qui avait perdu la première révision de son procès parce qu’il portait des lunettes de soleil. La justice française devient délirante, là !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe