tvargentine.com lerma 17 janvier 2008 11:09
L’avenir économique de la France
La Réforme

Un constat simple mais accablant

65 milliards d’euros dépensés chaque année en subvention, soit 4% du PIB

28 milliards d’exonérations de charges sociales (urssaf)

Plus de 6000 dispositifs recensent  les aides et les organismes en direction des entreprises.

la France est championne du monde des allègements de cotisations patronales sur les bas salaire depuis 15 ans

Tiens ! les bas  salaire,

Une augmentation significative du nombre d’emploi non qualifié depuis une quinzaine d’années en parfaite corrélation des exonérations et des allègements de cotisations sociales.

Les différentes aides aux entreprises auraient-elles tirées les salaires vers le bas afin de pouvoir bénéficier des ces exonérations de l’Etat ?

Voila les constats simples à poser si nous voulons réformer la France.

Si vous ajouter en plus, les organisations territoriales (commune, département, région qui amène un tel millefeuille administratif qu’en France. on dit souvent que ça bloque à tous les étages, de la ville jusqu’à l’Etat, avec toutes les agglomérations, les départements, les régions....et les dérives financières et malversations.

Tout le monde sait qu’il y en a de trop.

La France a besoin de grosses PME. Il faut des entreprises de 800 ou 1 000 personnes pour que nous puissions exporter, faire de la recherche et du développement.et aussi des universités pour avoir une élite intellectuelle qui s’intègre à l’économie d’aujourd’hui, et des outils pour son développement ainsi que de l’argent  (permettre des passerelles entre l’université et les entreprises )

Malgré la « contrainte financière, » du passif, la contrainte des marchés spéculatifs  qui complique l’environnement économique et du très court terme des médias en recherchent de people-lisation  de la vie politique française ,il est nécessaire pour la France, et plus encore  pour le président de la République, Nicolas Sarkozy, « de se projeter dans le long terme »  c’est-à-dire réintégrer les citoyens et les entreprises , en tant que partenaires dans le développement du pays.

Si nous ne faisons rien, la France deviendra un pays pauvre, composée de pauvres, avec des emplois de pauvres et des services de pauvres.

TOUT EST POSSIBLE
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe