Céphale Céphale 17 janvier 2008 18:22

@castor

 

C’est Sylvain David - ce n’est pas moi - qui a dit que « l’objectif de l’enseignement (.....) est de fournir aux élèves des connaissances scientifiques  » (Il s’agit de l’enseignement des SES, pas de l’enseignement en général). Je suis d’accord avec lui, bien que la formule soit maladroite. Je dirais plutôt « des connaissances objectives ». On peut dire la même chose de l’enseignement de l’histoire. Et il me semble que les connaissances économiques acquises au lycée ne sont pas inutiles dans la vie professionnelle.

 

Ma conclusion vous étonne ? J’ai commencé en expliquant que la décision du ministre est motivée par la déclaration de Bernard Thomas, disant qu’il faut donner aux jeunes « un minimum d’informations sur la réalité économique, sur la réalité de l’emploi, sur la réalité du fonctionnement des entreprises  ». J’ai expliqué ensuite que Bernard Thomas reprend une vieille revendication du Medef.

 

Ayant fait moi-même une enquête, j’ai trouvé que cette revendication est infondée, car dans les manuels que j’ai parcourus le choix des textes relatifs à l’entreprise est équilibré. En aucun cas ils ne donnent de l’entreprise une vision négative. J’en ai conclu que l’objectif de cette opération est de promouvoir les idées du Medef dans les manuels d’économie, ce qui serait « un précédent inquiétant  ». Si vous allez sur le site de Positive Entreprise, vous verrez que mes craintes sont justifiées.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe