Antoine 20 janvier 2008 16:24

 En France en général, plus particulièrement à gauche et donc dans l’enseignement dont les membres sont, sauf rares exceptions, traditionnellement teintés du rose clair au rouge vif, il subsiste un surmoi marxiste y compris dans la littérature scolaire : tout naturellement les patrons sont d’ignobles exploiteurs et des salauds qui ne pensent qu’à faire des misères aux pauvres et vertueux salariés. Il est d’ailleurs bien connu que les patrons ne licencient que des salariés parfaits, lutte des classes oblige !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe