skirlet 12 février 2008 01:16

Non, L’enseignement du latin concernait une petite partie de la population, et non (presque) tous les enfants, comme ça se passe aujourd’hui avec l’anglais. Une légende dans le style "c’était mieux avant" n’est qu’une légende. Les Nordiques qui enseignent directement certaines matières en anglais voient leur vocabulaire - surtout scientifique - s’appauvrir de plus en plus, sans qu’ils puissent égaler les natifs. Si une langue veut rester vivante, elle doit investir tous les domaines. Et le bilinguisme parfait est une chose rare. Ensuite, du point de vue pratique, comment faire ? Les maths en espagnol, le français en anglais, l’histoire en allemand etc. ? Ou l’anglais pour tous ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe