Ghirlandaio 11 février 2008 21:37

 Le débat sur la laïcité refait surface en France comme en Turquie. En Turquie, l’ampleur du débat dépasse largement celui de la France. Le foulard islamique est donc légal à l’université, pas de quoi fouetter un chat non ? Le Parlement turc a décidé que c’était une question urgente, soit !! En France ce même foulard est autorisé, donc finalement, pourquoi pas en Turquie qui est à 99 % musulmane en plus. Sauf que cela n’a rien à voir, clairement. La Turquie est dirigée par un gouvernement islamiste, qui se dit modéré certes mais islamiste tout de même. Les turcs laïcs, ceux qui défilent contre cette décision parlementaire dans la rue d’Ankara savent bien les coups que le gouvernement AKP portent au socle laïc de la Turquie moderne depuis un bon moment. La remise en cause de l’héritage d’Ataturk n’a jamais été aussi forte. Les ferments d’islamisme qui traversent la société (ainsi que le monde musulman en général) turque inquiètent largement au delà aux tenants de la laïcité dans le pays. La Turquie frappe à la porte de l’UE et la réduction du champ de la laicité est une menace claire. Les risques d’affrontements internes sont maintenant patents. Les milieux syndicaux, universitaires, l’armée prennent toute avancée religieuse comme une provocation pure et simple. La Turquie risque encore de devoir attendre longtemps son intégration mais le veut-elle vraiment ? La Turquie semble décidée à monter elle-même des obstacles à son intégration.

   


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe