JoëlP JoëlP 5 mars 2008 10:15

Interview intéressante.

>>>"En revanche, je me garderai de résumer le libéralisme à un économisme. Le libéralisme est un ensemble de valeurs culturelles, sociales, qui trouvent une partie de leur transcription dans la réflexion sur le fonctionnement du marché."

On comprend bien l’idée qui est de faire du libéralisme à l’anglo-saxone mais en France le libéralisme n’a pas cette connotation. Le libéralisme ici, c’est la liberté du loup dans la bergerie : Le plus de moutons que tu peux manger, tu manges ! Le plus de stock options, le plus de parachutes dorés, le plus de marge, le plus de réductions fiscales...

L’humanisme c’est de rendre la vie des hommes plus agréable, ce n’est pas de faire toujours plus de fric. Un exemple, les télécoms : Une offre de plus en plus complexe pour le consommateur, un support technique cher et peu efficace, et le tout de plus en plus couteux, surtout pour les pauvres.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe