RilaX RilaX 13 mars 2008 15:59

Je suis entierement d’accord avec vous !

Sur la réorganisation nécessaire des fonctions publics pour pouvoir diminuer le nombre de fonctionnaires. Supprimer des fonctionnaires pour supprimer des fonctionnaires ne mene a rien, et surtout pas a l’economie. Puisque le service publique doit continuer, bien souvent l’administration se voit dans l’obligation de faire appel a une entreprise privée pour faire le travail du fonctionnaire manquant. Et l’entreprise privée ne coute pas moins cher que le fonctionnaire. Déja parceque le salarié du privé est souvent mieux payé que le fonctionnaire, et qu’en plus il y a la société qui se rémunère au passage. Et si c’est pas une société privé, alors c’est un autre fonctionnaire qui fait le travail de 2 et donc met la plupart du temps 2 fois plus longtemps.

Conclusion : la "degraissage" entrepris par nos dirigeant n’est que de la démagogie, pretendant faire faire des economies au citoyen alors qu’il lui fait perdre soit plus d’argent, soit plus de temps (fil d’attente, durée d’enquetes ...) lorsque ce n’est pas pire.

 

Voila typiquement le type d’ideologie tant répendu que j’execre au plus haut point : "pour faire des economies, reduisont le nombre de fonctionnaires". Quand on voit la réalité des effets de cette fumeuse theorie ...

Alors qu’avec une bonne vraie remise a plat des missions de l’etats et des collectivitées, des services qui s’en chargent, des lieux ou il y a necessité, et de l’efficacité (pour autant qu’on puisse la mesurer) des fonctionnaires qui sont en charges de ces services ... La, oui, on ferait de vraies economies. Et dans la fonction publique, il seraitb on d’integrer tout ce qui gravite autour des décisionneurs : assemblées, ministères, elysée ...

Je suis sur qu’il y a de quoi faire.

 

Je precise que je suis fonctionnaire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe